La Libre Pensée du Bas-Rhin
Abrogation du Concordat et du statut scolaire d’exception d’Alsace-Moselle.

Categories

Accueil > Droits des Femmes > Un nouveau crime contre le droit des femmes à disposer librement de leur (...)

19 janvier 2014
Esther BAUER, Henri HAAR

Un nouveau crime contre le droit des femmes à disposer librement de leur corps se prépare en Espagne.

À Strasbourg, samedi 18 janvier, la Libre Pensée a participé au rassemblement place Kléber en soutien aux espagnoles, suite au projet de loi, visant à interdire l’avortement aux femmes espagnoles, sauf en cas de viol (assortie d’une plainte antécédente) ou de risque pour la santé de l’enfant.
Nous libres penseurs et libres penseuses dénonçons cette régression pour le droit des femmes, en appelant à la vigilance dans tous les pays d’Europe.
Cette loi, la première du genre risque d’être suivie par d’autres régressions...

Nous dénonçons l’offensive des milieux catholiques, associés aux partis réactionnaires et d’extrême-droite, les associations pro-life contre le droit des femmes à décider de leur vie.

Europa laïca (Espagne), l’Union des Athées et des Libres penseurs (Espagne) et la Fédération nationale de la Libre Pensée (France) demandent l’abandon de cet avant-projet et appellent les organisations laïques et à se regrouper pour l’obtenir.


Déclaration commune d’Europa laïca (Espagne) de l’Union des Athées et des Libres penseurs (Espagne) et de la Fédération nationale de la Libre Pensée (France) distribuée dans le rassemblement :

PDF - 446.9 ko
Déclaration commune des organisations laïques espagnoles et de la Libre Pensée

Commentaires

Répondre à cet article