La Libre Pensée du Bas-Rhin
Abrogation du Concordat et du statut scolaire d’exception d’Alsace-Moselle.

Categories

Accueil > Actualité de la Laïcité > Au sujet de la pièce de Romeo Castellucci : Sul concetto di volto nel figlio (...)

19 novembre 2012
Esther BAUER, Hervé GOURVITCH

Au sujet de la pièce de Romeo Castellucci : Sul concetto di volto nel figlio di Dio

(Sur le concept du visage du fils de Dieu)

Informés des dégradations subies par le Théâtre du Maillon, et de la plainte contre X pour délit de blasphème, déposée par l’association catholique « Avenir de la culture » au titre de l’article 166 du droit local d’Alsace-Moselle, la fédération du Bas-Rhin de la Libre Pensée exprime sa solidarité avec la direction et le personnel du Théâtre du Maillon, avec l’auteur, le metteur en scène et les acteurs de la pièce.
Le fait qu’il soit encore possible, en 2012, de déposer plainte pour délit de blasphème rend encore plus urgente l’abrogation de cette législation d’un autre âge, contraire aux Droits de l’Homme.

La liberté de pensée et d’expression, la liberté de création artistique ne doivent pas être prises en otage au nom d’une législation d’un autre temps.

Commentaires

Répondre à cet article